Le camion autonome bientôt sur nos routes ?

Le camion autonome bientôt sur nos routes ?

Hapia a à cœur de vous proposer les meilleurs transporteurs, il nous est donc essentiel d’envisager dès aujourd’hui le transport de demain. Et il y a fort à parier que l’avenir profile de beaux jours au véhicule autonome. Aujourd’hui, les évolutions technologiques permettent d’offrir des fonctionnalités de délégation de conduite de plus en plus performantes pour différents types de véhicules et différents usages : véhicules particuliers, transport collectif, transport de fret et logistique. Alors qu'aux Etats-Unis, le transport routier par camion autonome est déjà devenu une réalité, on peut s'interroger sur son arrivée en Europe.

Qu’est-ce qu’un véhicule autonome ?  

Par véhicule autonome, on entend une voiture ou un camion qui intègre des dispositifs lui permettant d’assurer tout ou partie des tâches de conduite, et capable de rouler sans l'intervention d'un conducteur. Celui-ci doit pouvoir circuler sur les routes ouvertes et voies publiques, dans des situations de trafic et de danger normaux. Sans intervention humaine, la délégation de conduite est possible grâce à la technologie et à la robotique. De nombreux fabricants s'engagent dans ce futur.

Il existe divers stades d’automatisation, allant du niveau 2, pour lequel l’automatisation n’est que partielle, au camion autonome à 100 %, niveau 5, où l’automatisation est complète.

Camion autonome de niveau 2 : une première étape déjà franchie

Aux États-Unis, les premiers camions autonomes ont déjà été aperçus. Ce sont en fait des camions semi-autonomes, dits de niveau 2. Qu'est-ce que cela signifie ? Les poids lourds disposent de différents systèmes d’aide à la conduite. Certaines fonctionnalités sont automatisées comme la vitesse, le maintien dans la voie, le freinage… L'intervention d'un chauffeur reste alors nécessaire. On parle de conduite semi-automatisée supervisée par le conducteur.

Le niveau 4 arrivera dans la décennie à venir

Les constructeurs et équipementiers investissent déjà pour le camion autonome de niveau 4. D'ici 10 ans, nous devrions voir sur nos routes des camions en autonomie complète, ne nécessitant aucune intervention du conducteur. Des technologies en cours de développement, comme l'Intelligence Artificielle, participeront à ces avancées. De nouveaux modes de conduite qui requièrent aussi une adaptation de la législation.

Quels sont les avantages du camion autonome 

Ces nouveaux véhicules sont en train de révolutionner le monde du transport de marchandises. En effet, ils présentent plusieurs avantages notoires :

  • un camion autonome est équipé qu’un système de sécurité ultra performant et plus fiable que l’être humain ; 
  • la productivité dans le transport routier est nettement améliorée, grâce à une circulation possible 24h/24 ; 
  • le camion autonome apporte une réponse à la pénurie de chauffeurs routiers. Cette avancée technologique garantit aux expéditeurs, de toujours trouver de la capacité de transport disponible pour leurs envois ; 
  • cette solution est enfin écologique, permettant de réduire la consommation de carburant. 

Existe-t-il des inconvénients ? 

Les problèmes posés par le camion autonome sont soit d’ordre technologique soit d’ordre éthique et réglementaire.

Il ne fait aucun doute que les dysfonctionnements techniques seront levés très prochainement, au fur et à mesure des progrès des constructeurs et des enseignements tirés de la mise en circulation. Ainsi, les défis suivants devraient vite être relevés :

  • piratage possible et solutions à trouver pour parer les éventuelles attaques ;
  • le fonctionnement des capteurs ne doit pas être compromis, même en cas de conditions météorologiques extrêmes (vents forts, orages, fortes pluies ou chutes de neige) ; 
  • infrastructures routières ayant besoin d’être mises à jour (voies de circulation, signalétique…). 

L’éthique et l'encadrement juridique sont des problèmes nettement plus importants que le dysfonctionnement de véhicule autonome.

Quid de la problématique sous-jacente des disparitions d'emplois ? Les conducteurs (que ce soit en transport public ou en fret routier) risquent de perdre leur emploi.

La problématique des accidents nécessite aussi un cadre législatif qui doit se mettre en place. Qui endosse la responsabilité ? Le concepteur de logiciels ou le propriétaire du camion autonome ?

Où en sont les marques ?  

Depuis quelques années, les marques se sont lancées dans une course à l’innovation en matière de transport de marchandise autonome. 

Ainsi, dès 2014, Daimler avait testé en Allemagne un prototype de camion semi-autonome piloté par ordinateur. De nombreux radars et caméras permettent au véhicule de détecter les obstacles. En 2016, un convoi de poids lourds semi-autonomes regroupant cinq constructeurs européens avait sillonné l’Allemagne, la Suède et les Pays-Bas. 

En mars 2018, Tesla annonçait la réussite de la première livraison effectuée par son propre modèle, le Tesla-Semi. Deux véhicules entièrement électriques ont parcouru les 400 kilomètres qui séparent la Gigafactory dans le Nevada de l’usine de Fremont en Californie. Même s’il nécessite encore la présence d’un conducteur, le Tesla-Semi dispose d’un système d’autopilote assurant le freinage d’urgence automatique, le maintien de la trajectoire et l’alerte avant collision. Forte de ce succès, la firme a annoncé utiliser son modèle en interne avant une production prévue courant 2019. 

Finalement, le premier camion autonome nous vient de Suède. Développé par la Start-up Einride, le T-Pod est un petit camion électrique sans chauffeur, mais qui peut être piloté à distance par un opérateur. Ses caméras embarquées et ses radars de navigation lui offrent une vision à 360° ! Ce véhicule autonome aux formes futuristes peut transporter 20 tonnes de marchandises sur 200 km sans avoir besoin de recharger ses batteries. 120 navettes seront déployées entre Göteborg et Helsingborg en 2020. 


Une initiative que nous suivons de près chez Hapia, car elle rejoint nos valeurs : efficacité, innovation et écologie. 


À lire aussi :  

Camions électriques : où en est-on ?

Drones, les livreurs du futur ?

Le réseau ferroviaire de demain

Les navires sans capitaine ont le vent en poupe !

Powered by Froala Editor

Ils nous font déjà confiance

Plus de 800 clients nous font confiance ! Faites comme eux et en quelques clics HAPIA deviendra votre transporteur routier 2.0

Amazon
ManoMano
MBWS
MADE
KNAUF
TAP